Historique

Petit bout d'histoire...

Le Comte Pontian d'Harscamp épousa; en 1748, Mademoiselle Isabelle Brunell; à Aix-la-Chapelle. Les jeunes époux habitèrent la Hongrie, puis vinrent s'installer au château de Fernelemont à Noville-les-Bois.

 

Le Comte Pontian d'Harscamp y mourut le 1er mai 1794, à l'âge de soixante-dix-sept ans et fut inhumé au cimetière de Noville-les-Bois.

La Comtesse d'Harscamp administra personnellement ses biens jusqu'au 8 mai 1805, date à laquelle elle mourut subitement.

La Comtesse avait rédigé son testament le 29 janvier 1805. Elle légua une somme très importante afin d'établir un nouvel hospice et affecta l'hôtel d'Harscamp, rue de l'ange à Namur.

 

L'Hôtel d'Harscamp désigné par la testatrice s'avéra impropre à l'établissement d'un hospice; les exécuteurs testamentaires cherchèrent un immeuble présentant les conditions nécessaires à la fondation de l'hospice projeté.

 

Une opportunité se présenta. Les Franciscains virent au secours de la Fondation; en contrepartie du paiement d'une rentre viagère annuelle, les pères Franciscaines offrirent à l'administration des hospices "le ci-devant couvent des Récollets, avec jardin et tout ce qui en dépend, sans aucune ni la moindre exception ni réserve ainsi que l'église y annexée, de même que tous les effets que le couvent et l'église renferment appartnenant aux dits religieux et ce; pour servir à l'établissement de l'hospice que la dame d'Harscamp a fondé en cette ville."

 

La proposition fut acceptée le 23 janvier 1807 et autorisée le 18 septembre par un décret de Napoléon.

 

L'hospice fut inauguré le 1er octobre 1812.

 

C'est depuis lors que la gestion est assurée par le Centre Public d'Action Sociale (nouvelle appellation donnée au CPAS depuis 2004) et par les descendants Collateurs (= membres de la Fondation d'Harscamp). Ceux-ci se réunissent encore deux fois par an dans l'établissement pour la gestion de la Fondation et de son patrimoine.

 

Extrait de:  http://www.harscamp.be

En resumé,

 

1925: la Commission d'Assistance Publique succède à la Commission des Hospices.

• 1936: classement de l'église dans son ensemble intérieur et extérieur - y compris le mobilier et l'orgue - et reconnaissance du caractère exceptionnel de l'ensemble de l'église Notre Dame à l'exception de l'orgue.

• 1976: le Centre Public d'Aide Sociale prend la place de la Commission d'Assistance Publique. 

• 1989: fermeture au culte.

• 2004désacralisation de l'église Notre-Dame qui devient officiellement l'Espace Culturel d'Harscamp.

• 2007lancement des démarches auprès de la Région en vue de la réhabilitation du lieu, avec la volonté de rouvrir au plus vite l'église qui n'avait plus été entretenue depuis des années. 

• 2008: première réunion du comité d'accompagnement Certificat de patrimoine.

• fin 2008: remise de la fiche d'état sanitaire, reprenant l'entièreté des travaux à effectuer, à des degrés d'urgence divers.

• 2010: création des sanitaire pour le public.

• 2012: premiers investissement pour la sécurité et création d'une sortie de secours. 

• 2013: réfection de la charpente, stabilité et mise "hors eau" de l'ensemble du bâtiment, traitement de boiseries.  

  

Propriétaires et Gestionnaires du lieu

La Fondation d'Harscamp est propriétaire de la Maison d'Harscamp (anciennement couvent des Franciscains, devenus Récollets au 17ème siècle) ainsi que de l'Espace culturel d'Harscamp (anciennement église Notre-Dame). Celle-ci faisait à l'époque partie intégrante du couvent des Récollets.

 

Depuis 1807, le lieu est géré par le CPAS de Namur, anciennement Commission d'assistance publique.



L'Espace culturel d'Harscamp est une propriété de la Fondation d'Harscamp et est géré par le CPAS de Namur.

 

Les photos de ce site ne sont pas libre de droit - photo arrière plan ©okli6